Le smoking sur mesure pour homme : de quelle tenue s’agit-il réellement ?

Le smoking sur mesure pour homme : de quelle tenue s’agit-il réellement ?

Le smoking est considéré comme étant la tenue qui représente l’élégance masculine. Il se porte généralement lors de soirées mondaines et de dîners de Gala. Dans tous les cas, le smoking répond à un « dress-code » strict.

A l’origine, ce costume avait pour but de permettre à la rivière de diamants de sa partenaire de briller pour la mettre en avant. Aujourd’hui les hommes en ont fait une valeur sûre pour un look raffiné, élégant et assurément chic lors de certaines sorties particulières. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le smoking et ses caractéristiques spécifiques.

Un type de costume un peu particulier

Si vous avez décidé de vous faire faire un smoking sur mesure pour homme, il serait peut-être judicieux de connaître l’histoire de la tenue que vous vous apprêtez à porter. Le smoking a été créé en Angleterre dans les années 1850. Les gentlemen le portaient lorsqu’ils se retiraient au fumoir après le repas du soir pour couvrir leurs vêtements afin qu’ils ne sentent pas le tabac.

Très vite, la tenue est devenue synonyme d’élégance dans les hautes sphères de la mode. Les hommes commencèrent à la porter lors des dîners et de certaines occasions exclusivement nocturnes. C’est alors que le smoking tel qu’on le connaît aujourd’hui (veste noire avec un seul bouton, pantalon de la même couleur et poches  passepoilées) a vu le jour. Depuis, les stylistes ont revisité ce grand classique afin de proposer de nouvelles versions.

À quoi reconnaît-on un smoking de qualité ?

Un smoking se distingue d’un costume classique par sa veste. Une veste de smoking doit être cintrée. Même si certains modèles récents sont dotés de fentes d’aisance, la veste d’origine en était dépourvue. La taille doit être choisie de façon à ce qu’elle atteigne le sommet culminant des fesses lorsqu’elle est portée.

Le col, quant à lui, peut être soit à crans aigus soit châle. Les vestes à cols pointus ont fait leur apparition ces dernières années. Le revers peut être recouvert de satin ou de soie. La boutonnière peut, selon le modèle, être soit simple, soit croisée. Les boutons sont recouverts du tissu utilisé pour le revers (la même matière ayant servi pour habiller le col).

En ce qui concerne le pantalon du smoking, la coupe est droite et ajustée. Celle-ci a été choisie afin que la tenue affine la silhouette de celui qui la porte. Les coutures le long de la jambe sont recouverte d’une bande de tissu réalisée dans la même matière que celle utilisée pour le revers de la veste.

Les poches du pantalon sont verticales. La ceinture ne comporte aucun passant. Sur certains modèles de smoking, on peut éventuellement apercevoir des pattes de serrage sur les côtés. On peut également trouver des boutons permettant d’accueillir une paire de bretelles.

0

Partagez cet article !

Laisser un commentaire