Perte de cheveux chez la femme : comment la transformer en atout beauté ?

Perte de cheveux chez la femme : comment la transformer en atout beauté ?

La chute de cheveux chez la femme peut être occasionnelle et partielle, ou due à une maladie. L’alopécie et le cancer sont les deux principales maladies à l’origine de la perte de cheveux chez la femme. L’alopécie androgénétique engendre une perte totale des follicules pileux du cuir chevelu, mais aussi des cils et sourcils. Le traitement par chimiothérapie afin d’éradiquer un cancer mène également à la perte de cheveux en totalité. De nombreuses femmes ont donc trouvé des solutions afin de pallier à ce handicap physique.

Un tatouage temporaire au henné comme symbole de féminité

Comme expliqué précédemment, l’alopécie et le cancer conduisent à la perte de cheveux intégrale. Pour permettre aux femmes de l’accepter plus facilement un collectif d’artistes a trouvé une solution innovante et très esthétique qui les met en valeur et leur redonne confiance.

L’association HennaHeals (le henné guérit) fut créée il y a trois ans par la photographe canadienne Frances Darwin. Celle-ci est composée de 150 artistes partout dans le monde qui ont décidé de redonner aux femmes dépourvues de cheveux leur beauté, leur féminité et leur confiance en elles. Ces tatouages temporaires, à base de henné, sont des couronnes fleuries qui ornent le cuir chevelu des femmes victimes de perte de cheveux. Pour une durée de deux semaines, elles retrouvent alors leur féminité. Les artistes de l’association se déplacent à domicile afin de réaliser ces tatouages. Et pour celles qui n’auraient pas les moyens, le tatouage leur est offert.

Pour les personnes qui n’apprécient pas le henné, sachez qu’il existe également des feutres tattoos qui permettent de réaliser de superbes motifs. La durée d’un tel tatouage temporaire est inférieure à celle d’un tatouage réalisé au henné. Mais c’est aussi l’occasion de changer plus souvent !

Une perruque pour retrouver l’effet d’antan

Certaines femmes n’assument pas leur perte de cheveux. Tant au niveau physique qu’au niveau psychologique, la perte de cheveux peut causer de sérieux dégâts. D’ailleurs, elles n’informent pas toujours leur entourage de cette chute de cheveux. Et quelques-unes optent donc pour une perruque.

On trouve dans les commerces deux principaux types de perruques :

  • En synthétique : la perruque mono filament en synthétique est une perruque médicale qui imite le cuir chevelu. Très légère, elle pèse de 30 à 50 grammes maximum. Assez réaliste, elle donne l’effet de vrais cheveux.
  • En cheveux naturels : la perruque en cheveux naturels est évidemment l’imitation parfaite d’une vraie chevelure. Son effet réaliste permet d’oublier que les effets de la perte de cheveux sont toujours présents.

Un foulard pour dissimuler la perte de cheveux

Accessoire indispensable après un traitement par chimiothérapie, le foulard permet de cacher intégralement la perte de cheveux. En soie ou en coton, il ne présente aucun risque d’irritation de la peau. Doux et confortable, il permet également de remplacer la perruque durant l’été. De couleur unie ou imprimé, il donne la possibilité d’être en accord avec la mode. Pour remplacer le foulard, il est aussi possible d’opter pour un ruban, un chapeau ou un bonnet pour affronter les températures hivernales.

Crédit photo : Darcy Vasudev – Photo sous licence cc

4

Partagez cet article !

Laisser un commentaire