Réaliser son sac cabas à la façon des professionnels

Réaliser son sac cabas à la façon des professionnels

Les Tunisiens et les Marocains ont les mains habiles pour fabriquer tous les types de sacs. En revenant de ces deux pays, il est incontournable de ramener comme souvenir un sac cabas. Vous pourrez mettre dans ce sac tout ce que vous voulez et vous aurez   également la possibilité de vous en servir comme bagage à main. Acheter un sac de ce style n’est pas nécessairement utile pour bénéficier d’un tel avantage. Il est possible de réaliser vous-même la fabrication d’un cabas. Il suffit de procéder aux étapes de coupe et de couture qui suivent et de vous munir des matériaux complets.

15082-thickbox_alysum

Réaliser le croquis et la coupe du cabas

L’étape primordiale avant de fabriquer son sac cabas est de faire le croquis. Il faut toujours partir d’un croquis bien dimensionné avant de passer aux étapes suivantes. Pour cela, il vous faut tracer le corps du sac en vous inspirant d’un modèle précis. Les matériels que vous devrez utiliser sont évidemment toutes les fournitures de couture : machine à coudre, fil bien solide, ciseaux, craie, tissu d’extérieur, deux bandes de 80 centimètres (pour les anses) ou de dimensions différentes selon votre choix, puis deux tissus pour la doublure. Les deux bandes de tissu extérieur et une doublure seront disposées l’une contre l’autre, l’endroit de l’une contre l’endroit de l’autre. Ces deux éléments sont prêts à coudre. Le corps du sac, soit  l’extérieur et la doublure seront également coupés avec une grande précision. Il est préférable d’épingler le contour du corps du sac avant de le coudre.

Passer à la couture des éléments coupés du cabas

Toutes les parties du sac cabas coupées doivent être conservées bien à plat. Avant de passer à la couture, tracez à l’aide d’une craie une marge de 2 centimètres. Surtout, vérifiez bien que chaque partie est positionnée endroit sur endroit, puis passez à l’assemblage. Après la phase de l’assemblage, vous pouvez renforcer la couture par une surpiqûre pour éviter que le tissu ne se filoche. Dans le cas où vous ne disposez pas d’une machine à coudre, il suffit de faire des points de piqûre. Ces points seront renforcés à leur tour d’un surfil, toujours dans le but d’éviter l’effilochement du tissu. Une fois que le pourtour du sac aura été surpiqué, vous pourrez disposer quelques touches de décoration pour rendre le cabas plus féminin. Vous pouvez  préférer les paillettes, les perles ou fabriquer des fleurs ou des noeuds avec le surplus de tissu d’extérieur.

3

Partagez cet article !

Laisser un commentaire